Créé en 2019 sous l’impulsion de personnalités atypiques, et sous l’égide du mouvement éponyme instigué par M. Ouimet au Canada, La Neurodiversité-France est une association militant en faveur de la Neurodiversité. Ses membres proposent différentes actions pour faire connaître et défendre l’idée de neurodiversité:

  • interventions en milieu scolaire et professionnel
  • conférences, débats,
  • organisation d’évènements dédiés à la neurodiversité
  • Théâtre-forum
  • Recherche et publications

 


CHARLOTTE PARZYJAGLA, PSYCHOTHÉRAPEUTE SPÉCIALISTE DES HP
JULIETTE SPERANZA, PRESIDENTE
CLAIRE STRIDE, PORTE PAROLE
PERRINE SONNEVILLE, ENSEIGNANTE SPECIALISEE
BEATRICE SAUVAGEOT, ORTHOPHONISTE ET MUSICIENNE
HUGO HORIOT, PRESIDENT D’HONNEUR
CARLA SCHIAPPA-BURDET, DIRECTRICE D’ECOLE

Hugo Horiot  est comédien, écrivain et conférencier. Suite à une formation d’acteur au Théâtre du Jour chez Pierre Debauche, il publie en 2013 aux éditions de L’Iconoclaste son premier livre L’Empereur c’est moi, best-seller lu par plus de 100 000 lecteurs, lauréat 2013 du prix « Paroles de patients » et du prix de L’Euregio Lit 2019, il est traduit en anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais, grec, tchèque… Il publie ensuite en 2016 chez le même éditeur son second livre Carnet d’un Imposteur, puis en mars 2018 : Autisme : J’accuse !, un essai-manifeste qui démontre la puissance de « l’intelligence atypique » et des autistes en particulier et vise à changer notre regard, faussé par les critères de normalité, sur la différence. Il aborde notamment les prédispositions naturelles d’une part non négligeable de ces populations dotées d’intelligences atypiques avec tout ce qui est lié à l’intelligence artificielle et le rôle qu’elles jouent et ont à jouer dans l’ère de la révolution numérique. Il est régulièrement sollicité par les institutions européennes à titre d’expert sur la thématique de la neurodiversité.
Claire Stride est auteure, conférencière, consultante en intelligence relationnelle et émotionnelle pour les professionnels et les particuliers. Neuro-atypique elle-même, elle accompagne depuis 20 ans les profils qui « ne rentrent pas dans le moule » dans les thématiques de l’apprendre à apprendre, de l’épanouissement professionnel, de l’authenticité et de la compréhension des émotions. Certifiée en neurosciences, pédagogue experte des publics atypiques, elle est la créatrice de Pleinement Moi et de UskillZ. Convaincue que la clé du bonheur est dans l’acceptation de nos riches différences, elle propose un one-woman-show au titre prometteur  « C’est décidé je deviens moins con ! »
Béatrice Sauvageot est une orthophoniste qui s’est formée aux neurosciences. Elle a obtenu un prix de la Fondation de France (fondation Salavin Fournier) pour ses recherches en 1992, et dirige depuis un centre pédagogique et thérapeutique au sein duquel elle pratique sa propre méthode. Elle a constitué un groupes de recherche alliant artistes, scientifiques, linguistes, médecins, thérapeutes et patients autour des stratégies d’apprentissage. Ceux-ci se situent dans le monde entier. Elle propose des outils originaux et révolutionnaires car performants pour les dyslexiques et les dysorthographiques. Ils ont fait leur preuves et sont déjà utilisés dans 24 paysIls permettent aux dyslexiques, dysorthographiques, dysgraphiques, dyscalculiques et à certains dyspraxiques, d’apprendre rapidement la langue écrite standard tout en conservant l’accès libre et riche à ce que Béatrice appelle une bilexie épanouie.
Carla Schiappa-Burdet est professeur des écoles depuis plus de 10 ans. Parallèlement, elle est rédactrice et blogueuse sur  des thématiques telles que la  parentalité, la vie de couple, l’éducation. Elle est par ailleurs particulièrement sensibilisée à la prématurité et au dépistage précoce. Le contact avec des élèves atypiques au cours de sa carrière lui permet de réaliser la richesse de la diversité des intelligences. C’est lorsque qu’une neuro-psychologue détecte le haut potentiel de son fils qu’elle découvre le monde  des EIP. Passionnée, elle cherche dès lors à faire évoluer ses pratiques en se formant aux profils atypiques. Auteure, elle a publié aux éditions Leduc un ouvrage sur la parentalité, et un autre est à paraître aux éditions Eyrolles en 2020.
Juliette Speranza est auteure et doctorante en philosophie de l’éducation. En 2005, sa première pièce de théâtre est mise en scène. Elle décide alors de poursuivre l’écriture de textes de théâtre, qui font l’objet de publications, de mises en scène, de sélections et de prix (comités de lectures, Beaumarchais, SACD).  Elle crée et dirige pendant deux ans une structure culturelle, au sein de laquelle elle dirige de nombreux projets artistiques et citoyens. Elle a enseigné la philosophie et le théâtre en lycée,  a été enseignante en français et en culture générale en centre de formation professionnelle, intervenante en littérature, puis professeure des écoles en Bourgogne. En 2019, elle décide de démissionner de l’Éducation Nationale, ne supportant plus son conformisme dévastateur. Elle se lance alors dans un doctorat en philosophie de l’éducation, en partenariat avec le Secrétariat d’Etat au handicap. Sa thèse porte sur « Les normes scolaires et la Neurodiversité » sous la direction de Pierre Ancet. Elle crée également le site « L’école de la neurodiversité » , et s’implique auprès d’autres personnalités pour mettre fin à ce qu’elle appelle « la ségrégation cognitive ».

Charlotte Parzyjagla  a été professeur de philosophie avant de se tourner vers la psychothérapie. Elle s’occupe, à son cabinet, d’enfants et d’adultes à haut potentiel. Elle est également conférencière et auteur de deux ouvrages « Les enfants surdoués » et « Les adultes surdoués » aux éditions Ellipses. Ses travaux s’appuient sur la recherche scientifique qu’elle interroge en lien avec la clinique. Elle lutte pour sortir d’une vision pathologique de la douance.

Perrine Sonneville est enseignante spécialisée. Après une scolarité « variée » et fidèle à sa vocation, elle devient enseignante spécialisée dans les troubles des fonctions cognitives. Confrontée à la réalité du système éducatif, elle décide de s’y engager sans s’y conformer pour viser un changement de l’intérieur en militant pour l’inclusion. Elle se forme alors aux « neurosciences & apprentissages »  et  auprès de Pascale Toscani. Après avoir enseigné en CLIS puis en ULIS elle pilote désormais un « Dispositif Autisme Maternelle » innovant. Elle y développe une éducation basée sur les forces de l’intelligence des enfants autistes Elle est aussi personne ressource pour l’inclusion dans les écoles pour une structure spécialisée pour les enfants porteurs de handicap moteur. Boulimique de la vie, elle est maman d’une tribu de 3 garçons.